Les écoles commencent enfin à installer des modules de lactation et on adore ça

Allaitement maternel

Les écoles commencent enfin à installer des modules de lactation et on adore ça

Vous avez peut-être vu ces modules futuristes plantés dans les aéroports, mais il y en a maintenant un pour les étudiants et les enseignants qui cherchent à soigner ou à pomper en privé à l’Université de Toronto, Mississauga.

Allaiter ouvertement en public n’est pas considéré comme trop scandaleux de nos jours. Même le pape François a encouragé les mamans à allaiter ouvertement dans la chapelle il y a quelques années, après une longue histoire de les forcer à aller aux toilettes pour nourrir leurs petits.

Mais ça n’a pas toujours été comme ça. Auparavant, il était assez courant que les mères aient honte d’allaiter si elles n’étaient pas entièrement couvertes. Il y a plusieurs années, après quelques incidents très médiatisés où les mères ont été invitées à quitter un espace public pendant l’allaitement, la ville de Toronto a lancé une campagne pour faire savoir aux gens que l’allaitement est un droit humain, et cela a fait une grande différence.

Pourtant, malgré la prise de conscience croissante de l’allaitement maternel et de l’allaitement maternel, et une ouverture croissante au fait que les bébés ont besoin de manger, que ce soit au biberon ou au sein, il n’est pas toujours facile pour les parents de trouver un endroit confortable pour nourrir leur bébé ou pomper le lait loin de domicile. Pour les étudiants, qui n’ont souvent pas les mêmes possibilités de rester à la maison en congé parental avec leurs nourrissons, des endroits confortables pour nourrir leurs bébés ou tirer leur lait peuvent être particulièrement importants.

Le campus de l’Université de Toronto, Mississauga (UTM) s’efforce de combler cette lacune. Il est récemment devenu le deuxième établissement postsecondaire au Canada (après le Humber College de Toronto) à offrir un module de lactation Mamava à ses étudiants.

Vous avez peut-être déjà vu une capsule de lactation, peut-être dans un aéroport ou un magasin de détail. Ce sont des espaces autonomes qui offrent une option propre, confortable et privée pour allaiter ou pomper.

Bien que l’U de T offre déjà un certain nombre de points d’alimentation et d’expression sur les trois campus, les options ne sont pas toujours invitantes ou accessibles. Souvent, les emplacements suggérés sont liés aux heures de bureau de 9h à 17h, ils ne sont donc pas utiles pour de nombreux étudiants, y compris ceux qui suivent des cours du soir. Pour les parents qui tirent leur lait, le faire en public peut sembler un peu plus gênant, nécessitant du matériel et une prise électrique.

« Avant le COVID, nous avions une demande pressante pour trouver des ressources presque immédiatement pour un élève, car nous n’avions pas de places disponibles le soir », explique Kaye Francis, responsable du Family Care Office, dans un article récent sur le Site Web de l’université. « Nous avons commencé à chercher de nouvelles options. » Le module est ouvert aux étudiants, au personnel et même à ceux qui visitent le campus pour des ateliers ou des réunions.

L’installation du pod Mamava est une nouvelle étape dans l’engagement d’UTM à fournir un environnement inclusif pour tous. Bien sûr, un module à un seul endroit n’est qu’un début, déclare Jennifer Hartman, du bureau des communications de l’UTM. « Comme les étudiants reviennent progressivement sur le campus depuis février 2022, cette année nous fournira plus d’informations sur les réactions au pod et la fréquence d’utilisation du pod », dit-elle. « Le besoin de modules supplémentaires (à l’UTM ou sur l’un des deux autres campus) sera déterminé en fonction de l’utilisation de ce module et des commentaires de la communauté universitaire. »

Le pod Mamava se veut confortable et offre une intimité totale, est accessible aux fauteuils roulants et comprend deux bancs, des prises électriques, un miroir, un éclairage, des étagères, un Bluetooth SmartLock et une station de charge. L’accès est gratuit et contrôlé par l’application Mamava, disponible sur l’App Store ou Google Play, c’est-à-dire conçue pour un accès autonome. Aucun rendez-vous n’est nécessaire et l’accès se fait selon le principe du premier arrivé, premier servi, avec des notifications via l’application vous informant de la disponibilité de l’unité.

Les parents qui allaitent et qui allaitent devraient être autorisés à nourrir leur bébé ou à tirer leur lait quand et où ils le souhaitent, mais tout le monde est différent et certains préfèrent encore une intimité totale. Les pods comme ceux de l’UTM offrent aux parents plus d’options et plus de flexibilité. Écoles postsecondaires à travers le Canada, prenez note!

Laisser un commentaire